État

Les algorithmes et nous

algorithme

J’aime les gens. Je les aime tout entier. J’estime que nous avons tous des personnalités multifacettes qui nous permettent d’entrer en contact avec les autres et de nous lier. Ce relationnel entre les gens me passionne.

Ce sujet m’intéresse tant que je lis des articles, regarde des conférences pour essayer de comprendre quels sont les codes de la communication actuelle. Comment nous lions-nous aujourd’hui ?

Dans mes pérégrinations sur le grand internet, je remarque qu’un composant de ces outils de communication revient sans cesse : l’algorithme. Ce mot compliqué est simple à comprendre, je vous explique :

Algorithme -> suite finie et non ambiguë d’opérations ou d’instructions permettant de résoudre un problème ou d’obtenir un résultat.

  • Suite finie et non ambiguë d’opérations ou d’instructions : programme informatique déterminant la suite logique et reproductible, le chemin, pour trouver la bonne réponse à une question, un besoin.
  • Permettant de résoudre un problème : je pose une question, on me donne la réponse la plus pertinente (Ex. Google)
  • Permettant d’obtenir un résultat : je recherche une personne, une information, on me donne la réponse la plus pertinente (Ex. Facebook)

Ces géants types Google et Facebook (ce ne sont que des exemples, il y en a d’autres) utilisent les algorithmes pour nous donner ce qui selon eux est la bonne réponse à notre question. Ils utilisent les publicités ciblées selon les sites sur lesquels nous sommes allés, les informations ciblées selon celles que nous avons déjà lues, les sites ciblés selon ceux qui sont le plus regardés, etc. Est-ce que vous voyez où je veux en venir ? Qui dit algorithme dit cible. Dans les outils de communication, d’information que nous utilisons aujourd’hui, nous sommes une cible dans un cadre bien précis.

Je vous montre : Lucie, mère au foyer, mariée, écolo, la trentaine, investie dans l’éducation de ses enfants. En langage algorithmique cela donne : Lucie, dévalorisée, débordée et fatiguée, adepte du bio, et des créateurs locaux, intéressée par les pédagogies alternatives.

Vous trouvez ça cliché ? Je suis bien d’accord, mais aux vues des publicités et articles qui me sont proposés c’est pourtant ce que les algorithmes ont lus dans mes recherches. Un cadre, une case devient vite un cliché et apporte des barrières invisibles, impalpables qui au lieu de nous rapprocher, nous lier, nous cloisonne.

Je ne suis pas philosophe, ni spécialiste des algorithmes et autres outils. Je ne cherche pas à diaboliser internet et les réseaux, je voulais juste vous parler de ces algorithmes que nous avons tendance à oublier. Il ne s’agit pas de ne plus utiliser ces outils, mais de réaliser qu’il y a un biais dans leur utilisation.

Lorsque nous utilisons notre ordinateur, notre téléphone, pensons que la réponse qui nous est donnée, l’article qui nous est proposé n’est pas proposé à tout le monde. De ce fait, les algorithmes ont tendance à nous enfermer dans un seul monde, notre monde, et on finit par tourner en rond, voir les mêmes articles, entendre les mêmes idées. Il serait plus sympa de partager nos petits mondes les uns avec les autres. Cela, seul le contact humain, le vrai, l’imprévisible peut nous apporter ce partage.

Restons curieux, posons-nous des questions, découvrons-nous autrement qu’au travers des écrans. Regardons-nous dans les yeux et prenons le temps.

Si les algorithmes étaient vraiment pertinents, ils auraient compris : Lucie, curieuse, amoureuse, concernée par le monde qui l’entoure, bien dans sa peau, aime tendrement ses enfants.

Je vous souhaite de bonnes fêtes avec vos proches et moins proches, abusez un peu et ne culpabilisez pas trop, pensez aux algorithmes mais pas que, et surtout profitez de tout !

Lucie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s