État

On ne naît pas Maman

Devenir MamanCe n’est pas parce qu’on est une femme qu’on sait être mère, ce n’est pas parce qu’on est un homme qu’on sait être père.

Il y a tellement de sujets sur la parentalité que j’aimerais aborder avec vous que je ne sais pas par où commencer. A force de tourner et retourner les choses dans ma tête il m’est apparu assez clairement que je devais avant tout éclaircir la notion de l’acquisition de ce nouveau statut qu’est la maternité ou la paternité.

Ma fille est née il y a bientôt 4 ans, en novembre 2013. La naissance d’un premier enfant est une combinaison de sentiments assez improbables et extrêmement puissants. Nous nous sommes retrouvés déboussolés devant cette petite vie, mais nous étions motivés pour lui offrir le meilleur !

Face à ce désœuvrement, une sage femme de la maternité où j’ai accouché m’a dit avant de sortir que « de toute façon vous êtes sa maman, vous savez quoi faire »… !

PANIQUE !

Oui je suis sa Maman mais non je ne sais pas quoi faire ! Donc je devrais savoir faire… ? Je ne comprend pas. Le fait d’accoucher aurait-il fait germer en moi la connaissance de la maternité ?!

Pendant plusieurs jours le Papa et la Maman que nous étions recherchions toutes les informations possibles afin de trouver ce savoir, cette connaissance qui nous avait échappée. Nous avons trouvé tout un tas d’informations plus ou moins pertinentes, souvent moins d’ailleurs, et nous en parlions tout le temps. « Alors j’ai lu que » « Oui mais là ils disent que » « Et cette étude fait référence à »

Ce n’est qu’au bout de quelques jours, tendus et fatigués de tant de recherches et de discussions introspectives que nous sommes arrivés au bout de notre quête. C’était pourtant simple. On ne naît pas parent !! Et on ne le devient pas instantanément à l’arrivée du bébé.

Comment avions-nous pû passer à côté ?! C’était pourtant évident ! Mais lorsque les changements sont profonds et les émotions sont fortes, il est parfois difficile d’y voir clairement.

A la naissance de l’enfant on acquiert un nouveau statut et avec ce nouveau statut vient des mois, même des années de formation car l’enfant est en constante évolution. On apprend au rythme de l’enfant et de ses besoins.

Donc être parent n’est pas quelque chose qu’on « est » ou qu’on « sait » mais c’est quelque chose qu’on « devient ».

Rétablir cette vérité était pour moi important. Durant mes premières nuits blanches j’aurais aimé trouver un témoignage franc et bienveillant. Donc si cet article permet ne serait-ce qu’à 1 parent d’apaiser sa culpabilité de ne pas savoir, l’objectif est atteint !

Deux maîtres mots : bienveillance et adaptabilité. Pour le reste pas de pression, on l’apprend chaque jour au contact de l’enfant.

C’est étrange pour moi de vous livrer ces pensées, je trouve cela très intime. J’espère que ça permettra de soulager quelques cœurs. Et si vous avez envie de partager votre expérience, je suis curieuse de savoir comment vous avez abordé ce nouveau chapitre de votre vie, ou peut-être comment vous l’envisagez ?

Pour nous c’est une sacrée épopée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s